3 types de rénovations de pianos à queue


SAP Renovation présente 3 types de rénovations de pianos à queue:

  1. Reconstruction
  2. Rénovation
  3. Rafraichissement

La différence entre eux est la portée de la rénovation, qui affectent sur:

1. le potentiel sonore de l’instrument (croissant en augmentant la portée de la rénovation du bloc lutherie et de la mécanique)

2. confort et sécurité d’utilisation de l’instrument (paramètres croissants en augmentant la portée de la rénovation du meuble, du bloc lutherie et de la mécanique)

3. apparence et esthétique (croissant en augmentant la portée de la rénovation du meuble, du bloc lutherie et de la mécanique)

Les valeurs de ces trois paramètres sont situés à différents niveaux, selon le type de rénovation, comme ci-dessous:

a) possible d’atteindre au niveau maximum 95% de 100% en reconstruction

b) possible d’atteindre au niveau maximum de 65% (partie bloc lutherie: maximum 80%, partie mécanique: maximum 50% – la moyenne est de 65%) de 100% rénové

c) possible d’atteindre au niveau maximum de 38,5% (partie bloc lutherie: maximum 49%, partie mécanique: maximum 28% – la moyenne 38,5%) de 100% rafraichissement
Pourquoi le remplacement des composants de piano est-il si important?
Les pianos soumis à les procédures de rénovation sont généralement des anciens instruments, et donc les éléments en bois, dont les instruments sont principalement fabriqués, sont également à long terme.

Les propriétés physiques du bois changent avec le temps, perdant leurs propriétés telles que:

apparence, absorbabilité, densité, isolation phonique, durabilité.

En plus des éléments en bois, il est recommandé de remplacer les éléments en laiton (serrure,charnières,pédales)

Pièces de type: charnières, se déforme pendant les années d’utilisation de l’instrument. La fatigue de la matière provoque son affaiblissement.

Dans le meuble du piano à queue, peuvent apparaître des irrégularités en raison de manque de remplacement des éléments du meuble par des éléments neufs:

– un ensemblage incorrecte des éléments du meuble, limitant le fonctionnement correcte

– fixation instable des éléments en raison du mauvais état du bois, et donc affaibli la force de la tenue des vis de liaison

– apparence inesthétique en raison de déformation ou endommagement des éléments

La conséquence la plus grave de manque de remplacement des éléments du meuble est (bien que les éléments du meuble semblent être en bon état) le risque d’endommager l’instrument, sans parler des dommages sur la santé ou de la vie du pianiste, accordeur, etc. (par exemple, dans le cas ou la structure du bois des pieds est affaiblie, ou le système de fixation des pieds est déformées)

Dans la partie du bloc lutherie peuvent apparaître des irrégularités suivantes, en raison de manque de remplacement par des nouveaux éléments ou manque de rénovation des éléments d’origine:

– manque de transparence du son, de sa propagation et de sa profondeur (endommagé, fendue, sans galbe correct de la table d’harmonie)

– manque de stabilité de l’accord – le piano ne tient pas l’accord (sommier fendue)

– les vibrations indésirables (vieilles cordes rouillées, agrafes usés, fentes dans les semelles chevalets)

perte de qualité et de force sonore (cordes anciennes, fissures dans le cadre, fentes dans la table d’harmonie)

– apparence inesthétique en raison des fissures visibles dans le bois ou manque de vernis sur le cadre en

Dans la partie de la mécanique peuvent apparaître des irrégularités suivantes, en raison de manque de remplacement par des nouveaux éléments ou manque de rénovation des éléments d’origine

– manque de possibilité de réglage correct des paramètres (jeux incorrects sur les manches, chevalets, clavier et dans la mécanique)

– manque de transparence du son, de sa propagation et de sa profondeur (marteaux usés)

– perte de qualité et de force sonore (marteaux usés, manque d’intonation de marteaux)

– les sons indésirables qui sortent pendant le travail des éléments de la mécanique et du clavier causés par un jeu incorrect

– manque de répétition correcte, perte de dynamique (jeux incorrects sur les manches, chevalets, clavier et dans la mécanique)

– manque de qualité, clarté du son (marteaux usés)

– jeu inconfortable (fissures sur les touches, espaces inégale entre les touches, le recouvrement dépassant le bois des touches)

– les vibrations indésirables avec un mauvais étouffement (feutre d’étouffoirs usé, jeu incorrect sur les guides d’étouffoirs)

– apparence inesthétique (vieilles pièces usées dans la mécanique et clavier)

Ci-dessous nous présentons la portée de travail pour 3 types de rénovation du piano à queue:

Le meuble de l’instrument:

Les éléments de base du meuble à remplacer:

– couvercles

– barre de serrure

– barre de la béquille ou cuvette de la béquille

– béquille

– pupitre avec glissade

– Fronton du sommier (* ce n’est pas toujours possible)

– cylindre

– blocs

– barre frontale

– pieds avec système de fixation et roulettes

– lyre avec nouveaux jambes de force, tiges et pédales

– charnières pour l’assemblage des éléments

 

Le bloc lutherie de l’instrument:

Les éléments de base du bloc lutherie à remplacer:

– table d’harmonie

– semelles chevalets

– cordes (acier et basses)

– chevilles

– sommier

– agrafes (* manque de possibilité de commander des nouvelles – dans certains anciens modèles de pianos)

 

La partie mécanique de l’instrument:

Les éléments de base de la partie mécanique à remplacer:

– Mécanique

– Chevalets

– Marteaux

– Manches

– Clavier avec pilotes et tête d’attrape marteaux

– Système d’étouffoirs

– Étouffoirs

 

2. Piano à queue rénové – la portée de la rénovation

Nous sommes capables de réaliser:

– le potentiel sonore de l’instrument au niveau maximum 100% de 100%

– confort et sécurité dans son utilisation au niveau maximum 100% de 100%

– apparence et esthétique au niveau maximum 100% de 100%

 

LA PORTÉE DE LA RÉNOVATION DE LA RECONSTRUCTION:

Le meuble de l’instrument:

Les éléments du meuble doivent être remplacés, en raison de:

– déformation de l’éléments

– fatigue de la matière, affaiblissant de sa structure

– les endommages impossible à réparer

 

Le bloc lutherie de l’instrument:

Les éléments du bloc lutherie à remplacer:

– semelles chevalets

– cordes (acier et basses)

– chevilles

– sommier

Les éléments du bloc lutherie à réparer:

– table d’harmonie

-Les éléments du bloc lutherie à nettoyer / polir

– agrafes

 

La partie mécanique de l’instrument:

Les éléments de base de la partie mécanique à remplacer:

– Marteaux

– Manches

Les éléments de la partie mécanique soumis à des procédures de restauration rétablissant leur bon fonctionnement:

– Mécanique (rénovation avec remplacement des feutres)

– Chevalets

– Clavier avec pilotes et tête d’attrape marteaux

– Système d’étouffoirs

– Étouffoirs (rénovation avec remplacement des feutres)

 

3.Rafraichissement du piano à queue- la portée de la rénovation

Le meuble de l’instrument:

– déformation de l’éléments

– fatigue de la matière, affaiblissant de sa structure

– les endommages impossible à réparer

 

Le bloc lutherie de l’instrument:

Les éléments de base du bloc lutherie à remplacer:

– cordes (acier et basses)

– chevilles

Les éléments du bloc lutherie à réparer:

– table d’harmonie

Les éléments du bloc lutherie à nettoyer

– semelles chevalets

– agrafes

Les éléments du bloc lutherie restant dans leur état d’origine (sans réparation et sans remplacement)

– sommier

 

La partie mécanique de l’instrument:

Les éléments de la partie mécanique soumis à des procédures de restauration rétablissant leur bon fonctionnement:

– Marteaux (ponçage)

– Manches (rénovation)

– Mécanique (rénovation avec remplacement des feutres)

– Chevalets

– Clavier avec pilotes et tête d’attrape marteaux

– Système d’étouffoirs

– Étouffoirs (rénovation avec remplacement des feutres)


strzałka do góry